Expériences virtuelles

Expériences

virtuelles

L’Île-Cadieux : 100 ans et plus de vie insulaire
Une histoire des églises de Vaudreuil-Soulanges
Circuit historique et architectural de Vaudreuil-Dorion
Le canal de Soulanges (1899-1958) - Une aventure technologique et humaine
Vie et œuvre d’Onésime - Aimé Léger
De la subsistance à la collection - Les appelants de chasse du Suroît
Sous la lune - Isabelle Thibert
Les artistes en herbe - 21e édition
Perspective Delta - Richard Germain
Terre-maires 2
De la vacuité - Stéphan Daigle
Les couleurs du KARMA - Mélanie Poirier
Les artistes en herbe  - 20e édition
Pour l’amour des chevaux - Shernya Vininsky Krause
Le 70 %, une œuvre à conserver - Nathalie Paquette

Au cœur de ma forêt

Les artistes en herbe  – 21e édition

Sur la plateforme izi.travel, nous avons regroupé des photos de cette exposition qui a eu lieu au Musée du 5 février au 6 mars 2022. Les 162 œuvres des élèves représentant leur classe sont aussi présentées individuellement.

Nous en sommes à notre 21e édition de ce concours Les artistes en herbe qui proposait cette année aux élèves d’illustrer leur forêt. Tous les cycles du primaire sont représentés ainsi que tous les niveaux du secondaire.

La plateforme izi.TRAVEL est offerte gratuitement sur téléphone intelligent et sur tablette et elle peut aussi être consultée sur ordinateur!

Perspective Delta

Richard Germain

Sur la plateforme izi.travel, sous la forme d’un audioguide, nous avons créé une visite virtuelle de cette exposition, qui a eu lieu au Musée du 18 septembre 2021 au 26 janvier 2022. Découvrez toutes ces magnifiques photographies et les explications de Richard Germain, ce vulgarisateur scientifique hors pair! Vous pourrez alors découvrir 33 photos accompagnées d’une description écrite et sonore.

La beauté se retrouve partout dans le monde physique, mais elle est souvent invisible à l’échelle humaine. Richard Germain, originaire de Mars et habitant maintenant Pointe-des-Cascades, utilise l’appareil photo pour figer et intégrer le temps, et pour capturer des images de phénomènes souvent inattendus. S’étant toujours considéré plus comme un scientifique qu’un artiste, cet enseignant de physique met autant la science au service de son art, que son art au service de la science. Ses photographies sont maintenant autant appréciées par la communauté scientifique qu’artistique.

La plateforme izi.TRAVEL est offerte gratuitement sur téléphone intelligent et sur tablette et elle peut aussi être consultée sur ordinateur!

Terre-maires 2

Des objets-mémoire inspirent élu(e)s et artistes

Sur la plateforme izi.travel, sous la forme d’un audioguide, nous avons créé une visite virtuelle de cette exposition, qui a eu lieu au Musée du 30 juin au 8 septembre 2021. Vous découvrirez chacune des œuvres et leur objet de départ, accompagnée des textes de Gabriel Lalonde ainsi que leur narration effectuée par la commissaire Chantal Séguin.

Déployée par le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges et le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, la 2e édition du projet Terre-Maires offre aux élu(e)s et aux artistes de la région, la possibilité d’exercer ensemble leur créativité et de démontrer leur attachement à la région de Vaudreuil-Soulanges. Après plusieurs mois de travail, les vingt-trois artistes participant aux trois volets de ce vaste projet ainsi que les vingt et un élu(e)s municipaux ont hâte de présenter le fruit de leur collaboration.

La plateforme izi.TRAVEL est offerte gratuitement sur téléphone intelligent et sur tablette et elle peut aussi être consultée sur ordinateur!

De la vacuité

Stéphan Daigle

Sur la plateforme izi.travel, sous la forme d’un audioguide bilingue, nous avons créé une visite virtuelle de cette exposition, qui a eu lieu au Musée du 24 avril au 13 juin 2021. Vous découvrirez chacune des 33 œuvres, accompagnée d’une description écrite et sonore réalisée par l’artiste.

Le printemps est arrivé! Nos corps se détendent enfin après les rigueurs de l’hiver et nos sens sont comblés par les beautés de la nature. Le moment est venu de nourrir nos esprits avec l’exposition De la vacuité du créateur et concepteur en arts visuels Stéphan Daigle qui nous invite à la réflexion sur ce que nous sommes. Sculptures, peintures, œuvres picturales numériques et textes réflexifs ou poétiques nous y attendent comme des fleurs printanières aux parfums délicats. Bienvenue aux esprits éveillés!

La plateforme izi.TRAVEL est offerte gratuitement sur téléphone intelligent et sur tablette et elle peut aussi être consultée sur ordinateur!

TRACE 2021 – Les couleurs du KARMA

Mélanie Poirier

Sur la plateforme izi.travel, sous la forme d’un audioguide, nous avons créé une visite virtuelle de cette exposition, qui a eu lieu au Musée du 14 mars au 18 avril 2021. Vous découvrirez chacune des 15 œuvres, accompagnée d’une description écrite et sonore réalisée par l’artiste.

Mélanie Poirier est l’artiste de la relève jumelée au Musée dans le cadre du projet TRACE, coordonné par le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges. Celle qui crée sous le nom d’artiste Poiré, propose pour sa première exposition solo une série de portraits inspirés des signes astrologiques.

C’est en 2015 que Mélanie Poirier s’installe dans la magnifique région de Vaudreuil-Soulanges. Forte de ses aptitudes relationnelles et toujours en mode création, elle s’implique rapidement au sein de plusieurs projets d’ici.

La plateforme izi.TRAVEL est offerte gratuitement sur téléphone intelligent et sur tablette et elle peut aussi être consultée sur ordinateur!

Au fil du temps et des saisons…

Les artistes en herbe  – 20e édition

Sur la plateforme izi.travel, nous avons regroupé des photos de cette exposition qui a eu lieu au Musée du 7 février au 7 mars 2021. Les 119 œuvres des élèves représentant leur classe sont aussi présentées individuellement.

Vingt ans se sont écoulés depuis notre première édition du concours Les artistes en herbe qui se nommait Dessins d’enfants à l’époque. Ces dernières années, ce sont près de 200 classes de niveaux primaire et secondaire ainsi que quelques classes de l’Europe qui ont envoyé leur production gagnante à chaque édition. Que de chemin parcouru… Nous avons eu l’idée de reprendre la thématique de 2001, soit les saisons et de la bonifier en ajoutant la notion de temps. Nous sommes curieux de voir comment les élèves se sont appropriés le thème Au fil du temps et des saisons… vingt ans plus tard.

La plateforme izi.TRAVEL est offerte gratuitement sur téléphone intelligent et sur tablette et elle peut aussi être consultée sur ordinateur!

Pour l’amour des chevaux / For the love of Horses

Shernya Vininsky Krause

Sur la plateforme izi.travel, sous la forme d’un audioguide bilingue, nous avons créé une visite virtuelle de cette exposition, qui a eu lieu au Musée du 19 septembre 2020 au 20 janvier 2021. Vous découvrirez chacune des 40 œuvres, accompagnée d’une description écrite et sonore réalisée par l’artiste.

D’aussi loin que Shernya Vininsky se souvienne, elle a toujours créé des œuvres d’art figuratif mettant en scène des chevaux. Bien que ses tableaux génèrent une réaction forte et immédiate dès le premier coup d’œil, leur message devient de plus en plus clair lorsqu’on prend le temps de les observer en détail.

Elle utilise une technique bien à elle utilisant de la peinture acrylique sur papier de soie avec des accents d’aquarelle qui donne un résultat impressionnant et des couleurs vibrantes.

La plateforme izi.TRAVEL est offerte gratuitement sur téléphone intelligent et sur tablette et elle peut aussi être consultée sur ordinateur!

TRACE 2020 – Le 70 %, une œuvre à conserver

Nathalie Paquette

Sur la plateforme izi.travel, sous la forme d’un audioguide, nous avons créé une visite virtuelle de cette exposition, qui a eu lieu au Musée du 15 mars au 13 septembre 2020. Vous découvrirez chacune des 34 œuvres, accompagnée d’une description écrite et sonore réalisée par l’artiste.

Nathalie Paquette, résidente de Saint-Zotique, est l’artiste jumelée au Musée dans le cadre du projet TRACE, coordonné par le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges.

Par cette exposition mettant en vedette l’eau et ses espèces sous-marines, Nathalie Paquette désire conscientiser le public à l’importance de la préservation de cette ressource qui recouvre 70 % de la surface de la terre. L’ensemble de son travail de création s’articule autour de la nature, de ses couleurs et de ses textures, particulièrement les milieux marins.

L’Île-Cadieux :

100 ans et plus de vie insulaire

Le 21 mars 1922, le petit territoire de l’île Cadieux est constitué en ville en vertu d’un bill privé sanctionné par le gouvernement du Québec. Si cette date marque la création officielle de la ville, l’île, quant à elle, est connue et fréquentée depuis des siècles.

Afin de souligner le 100e anniversaire de son incorporation, la Ville d’Île-Cadieux, en partenariat avec le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges et le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges, présente cette exposition en ligne qui se veut un hommage à l’histoire et au patrimoine de ce coin de pays tout en soulignant le caractère insulaire distinctif de ses citoyens et citoyennes d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Source : © Bernard Bourbonnais 2017 – Musée régional de Vaudreuil-Soulanges

À l’ombre des clochers d’hier à aujourd’hui

Une histoire des églises de Vaudreuil-Soulanges

Le territoire de Vaudreuil-Soulanges, au sud-ouest du Québec, est riche d’un patrimoine religieux diversifié qui témoigne de l’histoire et de la mémoire de ses collectivités locales. Aujourd’hui, l’avenir des églises et des objets qu’elles abritent est plus qu’incertain. Venez suivre la route des clochers et découvrir pourquoi leur présence est si profondément inscrite dans le paysage.

Cette exposition en ligne a été réalisée par la Société d’histoire et de généalogie de l’île Perrot en partenariat avec le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges et grâce au soutien financier du Programme d’investissement Histoire de chez nous du Musée virtuel du Canada.

Source : © Bernard Bourbonnais 2017 – Musée régional de Vaudreuil-Soulanges

Et si les bâtiments se racontaient

Circuit historique et architectural de Vaudreuil-Dorion

Ce circuit patrimonial en ligne permet de découvrir une sélection de bâtiments, de secteurs et de personnages qui ont marqué le développement de la ville de Vaudreuil-Dorion aux 18e, 19e et 20e siècles. La réalisation de ce circuit, produit par le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges à la demande de la Ville de Vaudreuil-Dorion, a été rendu possible grâce à l’Entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Vaudreuil-Dorion.

La section Bâtiments et lieux se décline en différents thèmes soit Histoire, Architecture, Personnages, Informations complémentaires et Références. Ces sujets sont accompagnés d’un carrousel d’une dizaine de documents iconographiques, d’une carte interactive ainsi que d’un jeu-questionnaire Tester vos connaissances. La section Secteurs (quartiers) comprend une courte description et un carrousel d’images pour chacun des secteurs ainsi que 12 courtes vidéos portant sur l’intérêt patrimonial et architectural.

Le canal de Soulanges (1899-1958)

Une aventure technologique et humaine

En juin 1892 s’amorce un chantier colossal qui changera à jamais la région de Vaudreuil-Soulanges. Pendant sept ans, sur une distance de 23,6 km, près de 1 200 travailleurs creuseront les terres agricoles de ce territoire afin d’y ériger l’un des ouvrages d’ingénierie majeurs de l’époque, le canal de Soulanges. De son ouverture en octobre 1899 jusqu’à sa fermeture en 1958, cette voie navigable, située à quelques kilomètres de l’île de Montréal, accueillera l’ensemble du trafic maritime se dirigeant vers les marchés commerciaux des Grands Lacs.

Cette exposition en ligne retrace le rôle important du canal de Soulanges (1899-1958) dans le développement de la navigation et l’expansion du commerce maritime de la première moitié du 20e siècle. Vous y découvrirez plus spécifiquement le défi technologique que représentait cet immense ouvrage de plusieurs kilomètres construit dans le but de remplacer l’ancien canal de Beauharnois (1845).

Nous nous attarderons également aux impacts qu’engendra une telle entreprise sur la population rurale de la région de Vaudreuil-Soulanges (transformation du territoire, changements socio-économiques, etc.). Pratiquement tombé dans l’oubli, à la suite de l’ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent en 1959, le canal de Soulanges demeure un joyau du patrimoine d’ici. Il est essentiel de faire redécouvrir aux visiteurs de cette exposition l’aventure humaine et l’ingéniosité qui s’y rattachent.

Bohème dans la ville

Vie et œuvre d’Onésime-Aimé Léger

Cette exposition en ligne retrace le parcours exceptionnel d’un artiste canadien important, mais encore méconnu du grand public. Onésime-Aimé Léger est né à Saint-Isidore-de-Prescott en 1881 et est décédé à Montréal en 1924. Malgré une vie consacrée à l’art et à la création ainsi qu’une importante production, sa mort prématurée à l’âge de 42 ans l’a pratiquement fait tomber dans l’oubli.

Ainsi, à travers son œuvre et ses expériences, nous expliquerons comment un jeune homme de 18 ans, originaire d’un petit village franco-ontarien situé non loin de la frontière québécoise, fut propulsé dans l’univers de l’art du début du 20e siècle, alors que rien ne le prédestinait à une carrière artistique.

Onésime-Aimé Léger fréquentera une foule d’artistes, d’écrivains, de photographes marquants, comme Alfred Laliberté, Joseph Saint-Charles, Jules Fournier et Lactance Giroux. Afin de gagner sa vie, Léger s’adaptera aux nouveaux moyens de communication de ce début de siècle, dont la presse illustrée et la photographie.

Sa grande sensibilité le conduira aussi à réaliser plusieurs œuvres symbolistes qui seront le reflet des bouleversements sociaux vécus par ses contemporains, comme la misère, la pauvreté et la solitude. Au Canada, peu de créateurs de son temps oseront aller aussi loin sur cette voie. Le talent remarquable et l’indépendance d’esprit d’Onésime-Aimé Léger ne laisse personne indifférent.

De la subsistance à la collection

Les appelants de chasse du Suroît

Bien qu’utilisé depuis l’époque où les Amérindiens peuplaient seuls le territoire que l’on appelle aujourd’hui l’Amérique, l’usage généralisé de l’appelant de chasse, ce leurre artificiel employé pour attirer les canards, ne se répand qu’au début du 20e siècle. Suite à l’adoption, en 1917, de la Convention concernant les oiseaux migrateurs entre le Canada et les États-Unis, l’usage coutumier d’utiliser des canards vivants et des bernaches pour tromper le gibier est désormais interdit.

Le règne du canard de bois débute alors pour, éventuellement, donner naissance à une des plus riches formes d’expression de l’art populaire québécois. De nombreux artisans québécois sont ainsi reconnus dans tout le continent nord-américain, qu’il suffise de mentionner les noms d’Orel Leboeuf de Saint-Anicet ou de Bill Cooper de Verdun. À cette confrérie d’artisans qui ont maintenu et maintiennent toujours en vie la tradition bien québécoise de la sculpture de l’appelant de bois, s’ajoute, depuis les années 1950, une autre catégorie d’artisans spécialisés dans la production décorative.

En effet, l’arrivée d’appelants industriels sur le marché favorise l’émergence de la sculpture décorative, une pratique artistique qui fut d’ailleurs toujours vivante, parallèlement à l’autre, plus fonctionnelle. Une véritable passion pour le canard de bois habite donc aujourd’hui une foule de collectionneurs, de connaisseurs et d’amateurs à l’échelle de l’Amérique du Nord.